Entretien des couches lavables

Avant la première utilisation

Pour un entretien idéal de vos couches lavables, il est recommandé de les laisser tremper pendant une douzaine d'heures dans de l'eau froide afin de faire gonfler les fibres, de bien les débarrasser de l’apprêt de tissage et les rendre plus absorbantes. Ne vous inquiétez pas si des traces de couleurs apparaissent, nous dessinons nos patrons avec des feutres non toxiques et lavables, dès le premier lavage tout sera parti.
Il faut savoir qu’elles n’atteindront leur absorption maximale qu’après une dizaine de lavages (comme c’est le cas pour les serviettes de bain par exemple). Il est donc conseillé de laver 2 fois vos couches avant leur première utilisation et de changer votre enfant un peu plus fréquemment au début.

Stockage des couches souillées

« Stockage à sec » c'est-à-dire : Après utilisation, les couches seront stockées dans un seau, sans eau, avec un couvercle.
Vous pouvez pulvériser notre « spray Néobulle » spécial couches, directement dans le seau ou sur la couche, les huiles essentielles sont diluées et donc sans danger pour la peau. Attention à ne pas stocker vos couches au-delà de 3 jours au risque de les détériorer.
Les huiles essentielles ont des propriétés désinfectantes et désodorisantes.
Vous pouvez disposer un filet pour récupérer aisément les couches souillées avant de les mettre dans le lave-linge.

Les selles

Il existe des voiles non-tissés spécifiques, permettant de « récupérer » les selles.
Vous en trouverez deux sortes :

  • Le voile épais (en rouleau) qui est conseillé pour les selles molles des bébés allaités.

  • Le voile fin (en boîte) lorsque les selles sont plus compactes.

Ces deux voiles papiers peuvent être lavés au moins 3 fois avec vos couches s’ils sont juste mouillés. Attention risque de passage dans le filtre sur certaines machines, n’hésitez pas à les glisser dans un filet ! Sur les boites il est indiqué que l’on peut les jeter directement dans les toilettes, surtout ne pas le faire pour les fosses septique ! Évitez de le faire trop souvent pour le « tout à l’égout », notamment si les canalisations sont étroites, et préférez la poubelle s’ils sont justes mouillés.
Sachez aussi que si vous utilisez des voiles « micro-polaire » qui procurent un effet « bébé au sec », les selles adhèrent peu et il suffit souvent de secouer le voile au-dessus des toilettes avant de le passer au lavage-linge. Cela convient bien lorsque bébé à des selles compactes.

Le lavage

Vous pouvez laver les couches et culottes de 40° à 60 ° sans souci, mais préférez un lavage régulier à 40 ° pour les culottes de protection. Les couches classiques, les enveloppes des « tout en un » et parties absorbantes peuvent quant à elles passer à 60 ° régulièrement sans souci.
Il ne faut absolument pas utiliser d’adoucissant, il imperméabilise les couches rapidement et cela engendre rapidement des fuites.
De même, évitez les lessives grasses (lessives à base de savon de Marseille qui contiennent de la glycérine) elles saturent les couches et les rendent inefficaces.
Nous déconseillons les huiles essentielles dans la machine à laver, qui risquent de détériorer les fibres.
Il est conseillé d’utiliser des produits d’entretien doux, pour préserver les fesses de bébé ainsi que vos couches (on trouve des lessives sans allergènes et sans phosphates).
Nous conseillons vivement les lessives en poudre, ce sont celles qui se rincent le mieux tout en restant les plus efficaces pour l’entretien des couches lavables.
Assurez-vous que vos couches soient toujours bien rincées, n’hésitez pas à laver en cycle coton pour éliminer tous résidus de lessive.
Les couches classiques ainsi que les pans absorbants des TE1 peuvent passer au sèche-linge sur un cycle délicat.
Les culottes en PUL (celles concernant le système couche + culotte de protection) n’ont pas besoin d’être lavées à chaque change. Il suffit de les aérer, c’est pourquoi il est conseillé d’en avoir au moins 3 par taille pour tourner sans souci. Vous pouvez les laver à 40° (60° maximum de temps en temps).

Rappel : L’utilisation du sèche-linge est déconseillée pour toutes les parties imperméables, utilisez le cycle délicat si vous passez les éléments absorbants.

IMPORTANT !!

De temps en temps, environ une fois par mois, il peut être utile de faire ce que l'on appelle un décrassage, pour un bon entretien de vos couches lavables.
En effet, au fur et à mesure des lavages la couche peut perdre de son pouvoir absorbant, dégager une forte odeur en contact avec l’urine ou provoquer des rougeurs. Si vous avez un de ces symptômes, c’est signe d’encrassage des couches. Les fibres sont probablement saturées en lessive, crème pour le change …
Marche à suivre : Une fois les couches lavées normalement avec votre lessive habituelle sur un cycle long à 60°, vous relancez un cycle sans lessive, de nouveau à 60° et sur cycle long. Ne rien ajouter sur le deuxième cycle (ni huiles essentielles, ni bicarbonate de soude) Uniquement en cas de calcaire, ajouter un demi-verre de vinaigre blanc dans le bac à lessive, au moment du décrassage. Dans ce cas, ne faites le cycle avec le vinaigre que tous les deux mois. Le vinaigre utilisé trop fréquemment détériore prématurément les élastiques.

N’utilisez jamais de Javel, au risque de détériorer les couches lavables.